CLUB des ABONNES COOPERATIFS

21 juillet 2022

Détracteurs des PAC AIR/air ou Climatiseurs tenez-vous sur vos gardes !

 

 

Les DNA communiquent:

Allaoua Soudani.  DR

Les travaux d’Allaoua Soudani, chercheur du LERMaB de l’Université de Lorraine, viennent d’être couronnés du Grand Prix du concours d’innovation i-PhD. Le scientifique a mis au point une technologie qui permet de diviser par sept la consommation énergétique des climatiseurs.

À l’heure où se pose la question de la consommation énergétique de nos appareils électriques et où l’Europe tente tant bien que mal de se passer du gaz russe, la découverte d’Allaoua Soudani tombe à pic.

Ce chercheur du Laboratoire d’Étude et de Recherche sur le Matériau Bois (LERMaB), rattaché à l’Université de Lorraine , travaille depuis plusieurs années sur une technologie d’avant-garde qui permet de diviser par sept la dépense énergétique des climatiseurs, dont on sait qu’ils contribuent activement au réchauffement climatique. 

Les climatiseurs sont, en effet, des gouffres énergétiques émetteurs de chaleur et de gaz à effet de serre. Et les dégâts écologiques de ces appareils ne vont qu’empirer.

Selon un rapport publié en 2018 de l’Agence internationale de l’énergie, la « demande mondiale d’énergie provenant des climatiseurs devrait tripler d’ici 2050, nécessitant une nouvelle capacité électrique équivalente à la capacité électrique combinée des États-Unis, de l’UE et du Japon ». Le nombre de climatiseurs domestiques et industriels pourrait ainsi atteindre à l’échelle mondiale, 5,6 milliards d’unités d’ici 2050. La planète en dénombrerait aujourd’hui 1,6 milliard.

Cette énième catastrophe environnementale qui se profile pourrait donc être, partiellement au moins, contrecarrée par l’innovation d’Allaoua Soudani, qui vient d’être couronnée d’un Grand Prix au concours i-PhD lancé en 2019 par l’État et Bpifrance dans le but de promouvoir la conversion de la recherche française en retombées économiques. Baptisée HPS (Haute Performance Sorption), la solution du chercheur repose sur l’utilisation d’un nouveau matériau composite « destiné à l’amélioration des systèmes de production de froid par le principe d’adsorption ».

• Que de l’eau comme fluide frigorigène

Brevetée en 2021 et mûrie au sein de la Société d’Accélération du Transfert de Technologies (SATT) Sayens , la technologie élaborée par Allaoua Soudani en collaboration avec les équipes de recherche du LERMaB présente l’intérêt de pouvoir recourir, pour fabriquer du froid, à des énergies renouvelables (solaire, biomasse, géothermie…) ou à la « chaleur fatale industrielle ».

Cette énergie calorifique n’est pas ou est peu récupérée, comme c’est le cas de celle émise par les centres de données numériques qui, de leur côté, devraient pomper selon diverses projections, entre 5 et 13 % de la production électrique mondiale à l’horizon 2025-2030. Le matériau employé dans le système HPS permet, d’après une note de Sayens, des « conversions thermiques chaud-froid au sein d’un réacteur sous très basse pression et n’utilisant que de l’eau comme fluide frigorigène ».

• Phase de fabrication

L’ambition est de créer une start-up autour de ce projet et de passer à une phase de fabrication et de commercialisation du dispositif d’ici un an. Pour Catherine Guillemin, présidente de Sayens, le « projet HPS, porté au sein de notre actionnaire l’Université de Lorraine par l’équipe du laboratoire LERMaB autour d’Alloua Soudani et du professeur Riad Benelmir, se situe au cœur des attentes de la stratégie France 2030, car il vise à réduire la dépendance énergétique des industries et de la société ».

Allaoua Soudani indique, quant à lui, que sa technologie est opérationnelle : « Le programme de maturation de Sayens a permis d’optimiser le matériau composite intégré au réacteur d’adsorption. Celui-ci constituera le cœur des machines de production de froid, et donc un atout pour disposer d’un démonstrateur fiable qui pourra être exploité à terme par la future start-up comme plateforme technologique. »

La technologie HPS élaborée par Allaoua Soudani permet de diviser par sept la dépense énergétique des climatiseurs.  Photo L’Alsace/Jean-François FREY

Posté par streb jeanclaude à 15:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


12 janvier 2022

Petite proposition à soumettre à nos sénateurs: objet les CEM

 

Les effets sur la santé et l'environnement des champs électromagnétiques produits par les lignes à haute et très haute tension

Les effets sur la santé et l'environnement des champs électromagnétiques produits par les lignes à haute et très haute tension : Les effets sur la santé et l'environnement des champs électromagnétiques produits par les lignes à haute et très haute tension

https://www.senat.fr

Où trouve-t-on un registre de consignation de toutes les demandes de victimes qui se volontairement proposées pour un examen de leur particularité à la résistance aux CEM ?

Avez-vous déjà entendu parler de l'amiante ou Asbest ?

Non.

Pour moi la réponse est oui alors quoi !

Soyons tous des Yrène FRACHON.

 

Posté par streb jeanclaude à 16:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

13 septembre 2021

Le Médiateur de l'énergie ne vous donne pas satisfaction. Que faire ?

32FA9143-670E-4EF5-8357-83945ABC8AC3

Cette adresse est celle à avoir chez tout abonné à un Service Public.

Ne vous trompez surtout pas de nom du destinataire à saissir.

Pour toute action suite au déploiement du compteur vert grenouille qui n'a toujours pas été agréé par le LNE,  cela prouve bien des choses.

20C41DBA-97EC-418D-87C5-E00B3D13A688

Posté par streb jeanclaude à 16:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Bienvenue au "Club des abonnés conscients et coopératifs".

C1ED4586-E9C9-4DD8-8E3A-921AAA20D413

Si nous faisions celà depuis plus longtemps, la situation connue n'aurait jamais vu le jour: Déclaration volontaire sur notre espace client, de notre fournisseur d'énergie comme EDF, OPTION RELEVE DE CONFIANCE, sans frais et bimensuel, à demander au préalable par téléphone.

 

Maintenant, n'oublions pas que le client est le roi et paie pour bien faire autrement que par prélèvement,

 car EneDiS ne mérite pas plus en nous ignorant comme il le fait depuis des années !

 

Signé

LORGNETTE ALSACIENNE

13/09/2021

Une adresse mise à la disposition de tous:

Plus de temps à perdre. 

Faisons reconnaître nos droits sur le domaine de la propriété privée bafouée par les CPL LINKY EneDiS non convenus lors de la signature de nos contrats de fourniture d'énergie.

Nous n'avons jamais souscrit à une prestation de domotique que ce soit avec EDF ou toute autre société.

Le filtre CPL LINKY est donc obligatoire chez tous les clients qui les refusent et non seulement pour les EHS. 

Discrimation honteuse !...... France, je t'aime surtout au moment où tu donnes des leçons lorsque tu ne fais d'erreur.

La pollution serait donc contenue que pour les EHS ?

Voir les dernières décisions de justice.

Médecins, merci de nous entendre !

 

 

 

 

Posté par streb jeanclaude à 12:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :